Sélectionner une page

à propos de l’observatoire

Un pôle d’expertise et de réflexion

L’Observatoire de l’économie sociale rassemble, en un seul endroit, toutes les données relatives à l’économie sociale. En ce sens, c’est un véritable portail statistique de l’économie sociale francophone de Belgique.

Grâce à l’Observatoire, nous sommes en mesure de présenter le secteur sous de nombreuses facettes. Il se veut un outil aux services de tous ceux qui participent aux réflexions, à l’élaboration et à la mise en œuvre de politiques et d’actions concernant l’économie sociale. Il permet aux décideurs politiques et aux porteurs de projets d’obtenir les informations qu’ils désirent sur l’économie sociale afin de développer leur argumentaire, leur positionnement, d’appréhender l’économie sociale.

COMMENT FONCTIONNE L’OBSERVATOIRE ?

L’Observatoire est une base de données sur l’économie sociale belge. Alimentée grâce aux informations collectées auprès de différents fournisseurs de données, ses indicateurs permettent de rendre compte de la place et des caractéristiques de l’économie sociale en Wallonie et à Bruxelles. Les données sont mises à jour sur base annuelle.

Notez que les informations disponibles dans notre outil statistique couvrent aussi la Flandre mais ne font pas l’objet d’analyse particulière par l’Observatoire de l’économie sociale.

L’Observatoire regroupe l’ensemble des structures employeuses dont le siège social est établi en Belgique et qui ont adopté la forme d’association, de société coopérative, de société à finalité sociale, de fondation ou de mutuelle. Ces différentes formes juridiques intègrent en effet des dispositions qui traduisent les principes de l’économie sociale.

Afin d’assurer sa pertinence et de garder un consensus concernant le périmètre de l’économie sociale utilisé par l’Observatoire de l’économie sociale, celui-ci s’est entouré d’un Comité Scientifique composé majoritairement d’académiciens spécialisés en économie sociale. Ainsi, le périmètre utilisé correspond au périmètre utilisé dans le monde académique, notamment dans les publications de l’Académie des entrepreneurs sociaux, mais aussi dans différents pays européens, ce qui permet des analyses croisées avec les réalités observées dans d’autres pays.

Définition de l’économie sociale du Décret de la Région wallonne

En Wallonie, le Décret du 20 novembre 2008 entend par économie sociale « les activités économiques productrices de biens ou de services, exercées par des sociétés, principalement coopératives et/ou à finalité sociale, des associations, des mutuelles ou des fondations, dont l’éthique se traduit par l’ensemble des principes suivants:

Finalité de service à la collectivité ou aux membres, plutôt que finalité de profit

Autonomie de gestion

Processus de décision démocratique

Primauté des personnes et du travail sur le capital dans la répartition des revenus

Par son action, elle permet d’amplifier la performance du modèle de développement socio-économique de l’ensemble de la Région wallonne et vise l’intérêt de la collectivité, le renforcement de la cohésion sociale et le développement durable. »

Définition des entreprises sociale dans l’Ordonnance de la Région de Bruxelles-Capitale

À Bruxelles, ce sont les indicateurs du réseau EMES, un réseau de recherche international sur les entreprises sociales, sur lesquels s’est appuyé le Gouvernement bruxellois pour définir l’agrément des entreprises sociales dans son ordonnance du 23 juillet 2018 :

Indicateurs économiques et entrepreneuriaux :

  • Activité continue de production de biens et/ou services
  • Niveau significatif de prise de risque économique
  • Présence minimum d’emploi rémunéré

Indicateurs sociaux :

  • Objectif explicite de service à la communauté
  • Initiative émanant d’un groupe de citoyens ou d’organisations de la société civile.

Indicateurs de gouvernance :

  • Degré élevé d’autonomie
  • Processus de décision non-basé sur la propriété du capital
  • Dynamique participative incluant les différentes parties-prenantes (travailleurs, usagers, bénévoles, pouvoirs publics locaux, …)
  • Distribution limitée des bénéfices

source de données

Depuis juillet 2022, l’Observatoire utilise le Social Profit DataTrust pour accéder à la majorité de ses données. Cette base de données, issue d’un partenariat avec la Fondation Roi Baudouin, l’UNIPSO, UNISOC, VERSO et BRUXEO est composé des sources de données suivantes :

Office National de la Sécurité Sociale (ONSS)

Statistiques relatives à l’emploi en économie sociale

Banque Nationale de Belgique (BNB)

Données financières que les entreprises sont tenues de publier.

Banque Carrefour des entreprises (BCE)

Données relatives aux entreprises et aux établissements, à leur ancienneté, leurs secteurs d’activité et leurs localisations